Logo Sanofi
Accueil Comprendre la constipation Transit intestinal : approche scientifique
Transit intestinal
Accueil Comprendre la constipation Transit intestinal : approche scientifique

Transit intestinal - approche scientifique

Vous vous demandez peut-être ce que dit la science sur les sujets suivants : ?

  • La digestion : plus vous en saurez sur le sujet et moins il sera pour vous source d’inquiétude! La digestion décrit l’évolution des aliments ingérés dans le tube digestif et l’excrétion des substances inutilisables. Chez l’être humain, la digestion commence d’abord dans la bouche, se poursuit dans l’estomac et le duodénum, avant de rejoindre l’intestin grêle. Graisses, glucides et protéines sont décomposées par l’intervention des enzymes digestives, partie intégrante du processus. Le tout aboutit à des composés sucrés à faible poids moléculaire, des acides gras et des acides aminés en partie convertis en énergie et en partie utilisés pour modifier et régénérer les structures cellulaires de l’organisme.

De l’ingestion à l’excrétion, la durée nécessaire pour que les aliments soient complètement digérés dépend de chacun d’entre nous, sachant que la fourchette « normale » est comprise entre 8 heures à 3 jours.

  • Le diagnostic de la constipation : la constipation est caractérisée par la difficulté à vider ses intestins ou le fait d’y arriver de façon trop irrégulière (moins de 3 fois par semaine). De nombreuses causes en sont à l’origine. En plus des changements pathologiques au niveau des intestins, la constipation est amplifiée par des teneurs élevées en sucre et en graisse, une alimentation pauvre en fibre, un manque de liquide dans l’organisme et une activité physique insuffisante.
  • La prévalence de la constipation : la constipation est un trouble digestif très répandu dans le monde. Selon les chiffres officiels, 20% de la population en a souffert au moins une fois dans sa vie ou l’expérimente aujourd’hui. Pour autant, le sujet est tabou et beaucoup de personnes ne parlent pas de leurs troubles digestifs ou n’essaient pas de chercher une solution médicamenteuse. Selon les scientifiques, le nombre réel de personnes souffrant de constipation serait donc bien plus élevé.

16/07/65323898/GP/001

Comprendre la constipation