Logo Sanofi
Accueil Comprendre la constipation Les symptômes
Constipation
Accueil Comprendre la constipation Les symptômes

Les symptômes

La constipation touche près de 20% de la population1, peut revêtir 2 formes différentes :

  • La constipation occasionnelle : qui se manifeste sur de courtes périodes de temps et ne doit pas vous inquiéter.
  • La constipation primaire ou fonctionnelle : qui dure plus de 6 mois et peut être liée à votre environnement ou ou à vos habitudes de vie (alimentation pauvre en fibres, hydratation insuffisante, absence d’exercice physique)

La constipation peut se manifester par l’un ou l’association des symptômes suivants, propres à chacun :

  • Selles dures ou sèches : lorsque vous allez à la selle, vous pouvez avoir la sensation de ne pas vider entièrement vos intestins. Les selles sont produites en petite quantité, foncées, dures et sèches notamment parce qu’elles contiennent trop peu de liquide. Le manque d’hydratation, une alimentation insuffisante en fibres et trop riche en sucre, ainsi que l’absence d’activité physique ou des changements hormonaux (ménopause) peuvent en être la conséquence. Il n’y a toutefois pas lieu de s’alarmer!
  • Diminution de la fréquence des selles : les médecins définissent la constipation par l’émission de moins de 3 selles par semaine. La fourchette « normale » est comprise entre 2 selles quotidiennes à 3 selles hebdomadaires. Si vous vous situez en dessous de ce chiffre, votre alimentation peut être trop riche en protéines. Au dessus, elle comporte une importante quantité de fibres. Sachez néanmoins que le transit et la fréquence des selles varient d’une personne à l’autre et qu’il n’y a pas de règle absolue en la matière.
  • Selles douloureuses : elles sont également produites avec beaucoup d’effort et en petite quantités.
  • Flatulences : loin d’être anormales et inquiétantes, les flatulences sont caractérisées par la présence excessive d’air dans le ventre qui ne demande qu’à être évacuée. Elles sont généralement liées à une alimentation trop riche en graisses et/ou trop pauvre en fibres, à des repas pris trop vite, ou occasionnées par un excès de stress. L’odeur désagréable qui leur est associée provient des bactéries intestinales qui produisent des gaz sulfurés. Les flatulences disparaissent généralement spontanément.
  • Inconfort au niveau du ventre : certaines douleurs dans le bas-ventre sont sans gravité, mais gênantes dans la vie quotidienne et persistantes. Elles peuvent être dues à la constipation, ainsi qu’à de nombreux facteurs comme un nouveau mode de vie, des habitudes modifiées par le stress ou par certaines aliments.
  • Crampes ou ballonnements : votre ventre peut être ballonné après un repas si vous avez consommé des aliments trop riches en fibres ou en graisse. Si ce symptôme inconfortable se fait ressentir indépendamment des repas, il est probablement dû à un désordre intestinal. La faible présence d’enzymes digestives peut expliquer l’accumulation de gaz, gênants et visibles. Rester assis trop longtemps peut également être à l’origine des ballonnements que vous ressentez.
  • Maux de ventre : la constipation s’accompagne parfois de douleurs abdominales et de nausées. Mais si la douleur est aigue et qu’elle apparaît de façon brutale, il faut consulter votre médecin sans tarder.

(1) World Gastroenterology Organisation Global Guidelines, Constipation: une approche globale, Novembre 2010.
16/07/65323898/GP/001

Comprendre la constipation