Logo Sanofi
Accueil Constipation et solutions Soulager la constipation avec des médicaments
soulager
Accueil Constipation et solutions Soulager la constipation avec des médicaments

Soulager la constipation avec des médicaments

Quand ces remèdes maison ne suffisent pas, des solutions médicamenteuses existent sans ordonnance pour soulager la constipation occasionnelle.1 Le choix d'un médicament doit se faire en fonction de votre propre besoin individuel (état de santé, autre traitement en cours) et des précautions d'emploi propres à chaque famille de médicaments.

Les laxatifs osmotiques

Ils ramollissent les selles par appel d'eau dans l'intestin.

Pour une bonne efficacité du traitement, veillez à bien respecter la posologie ainsi que la durée du traitement.

En début de traitement, ces laxatifs peuvent être à l'origine de ballonnements et douleurs abdominales mais ces effets sont beaucoup moins fréquents avec les PEG.

Les laxatifs de lest

Ils augmentent de volume en présence d'eau et modifient le volume et la consistance des selles.

Ils ont peu d'effets indésirables (essentiellement des gaz et des ballonnements). Leur efficacité est maximale après plusieurs jours de traitement.

Il est nécessaire :

  • de boire beaucoup d'eau au cours du traitement ;
  • d'éviter ce traitement si vous êtes alité(e) ou si votre
  • activité physique est très réduite.
  • Il est conseillé de prendre ces laxatifs à distance d'autres médicaments.

Laxatifs lubrifiants

Ils facilitent l'émission des selles en lubrifiant et ramollissant le contenu de l'intestin. Ils ne sont pas digérés et sont peu absorbés.

Ne pas utiliser si vous devez rester allongé ou si vous avez des difficultés pour avaler, en raison du risque de reflux de la substance dans les poumons.

Ne vous alitez pas dans les 2 heures qui suivent l'administration.

Ils peuvent être à l'origine de suintements et d'irritations au niveau de l'anus.

Un usage prolongé peut réduire l'absorption de certaines vitamines (A, D, E, K).

Laxatifs stimulants

Ils stimulent le fonctionnement de l'intestin (augmentent la sécrétion de l'eau et la motricité de l'intestin).

A savoir : ces laxatifs permettent une vidange totale du côlon. La durée pour que le côlon se remplisse de nouveau est plus longue et il doit s’écouler un temps plus long jusqu’à ce qu’une nouvelle défécation spontanée soit possible.

Il est recommandé de prendre l’avis de votre pharmacien pour ces laxatifs.

En raison de leur mode d’action, ces laxatifs sont réservés à des constipations occasionnelles. Ne pas utiliser de façon prolongée (plus de 10 jours) sans avis médical.

Laxatifs par voie rectale

Suppositoires ou lavements

Ils déclenchent le réflexe de la défécation (émission des selles).

La voie rectale ne sera utilisée qu’en cas de défécation difficile.

Ne vous alitez pas dans les 2 heures qui suivent l'administration.

Une utilisation répétée ou prolongée est déconseillée, en raison du risque d’irritations au niveau de l'anus. Ne pas utiliser en cas de lésions situées au niveau de l'anus (poussées hémorroïdaires, fissures anales…).

(1) ANSM – Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance – Constipation occasionnelle de l’adulte – Juin 2009.
16/07/65323898/GP/001

Constipation et solutions